La bienveillance, socle de l’entreprise responsable ?